Un temps en suspend…

J’aime bien cette période de l’année. Cet entre-deux qu’on a parfois du mal à situer. L’été est terminé, mais l’automne pas encore tout à fait installé.

A mon réveil, le jour se lève à peine. Le temps de donner les trois coups de pédales qui m’amènent à la gare, je profite de ce moment si particulier où tout parait en suspend. Il fait froid. J’aime bien cette sensation, l’odeur de la nature qui se réveille tout doucement, les lumières qui s’allument autour de moi, les bruits de la ville qui s’éveille.

Depuis quelques semaines déjà, les écureuils prennent leurs aises dans le jardin, à la recherche de quelques noix fraiches à se mettre sous la dent. Les feuilles des arbres prennent une jolie couleur dorée et commencent à tomber. Ça sent le sous-bois, la terre humide. J’aime bien ça aussi.

Et puis ça y est, c’est le temps aussi des premiers feux de cheminée! Je crois que je pourrais rester des heures dans cette chaleur enveloppante, à regarder les flammes danser sous mon nez. C’est complètement hypnotique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s