Maman, je voulais te dire…

image

Il y a peu de temps encore, je ne comprenais pas l’importance que revêtait la fête des mères pour ma mère. Je me souviens encore d’une bouderie commune après que j’eus oublié de passer l’inévitable coup de fil pour la lui souhaiter. Et du haut de mes 20 ans de m’insurger contre cette fête commerciale et qui plus est pétainiste.

Puis j’ai grandi, un peu. Et j’ai commencé à apprendre à écouter un peu plus les ressentis des autres. Et j’ai fini par comprendre qu’au-delà de mes convictions, l’important ce jour-là n’était pas tant d’accepter ou de refuser de « célebrer » ma mère, mais plutôt de lui offrir ce plaisir simple puisqu’il est important pour elle.

Puis j’ai grandi encore, et j’ai compris, intellectuellement, pourquoi ce jour est important pour elle. J’ai compris qu’elle attendait juste de ses enfants qu’ils lui disent, ce jour là, qu’ils sont heureux de l’avoir pour maman. En tant qu’adulte aujourd’hui, je crois que je lui dis aussi, au travers de ce simple « bonne fête », que je sais qu’elle a été la meilleure des mères qu’elle pouvait être, peu importe nos disputes d’autrefois, que je sais qu’elle est aujourd’hui encore la meilleure des mères qu’elle peut être, peu importe nos désaccords actuels, que je sais que depuis toujours elle fait du mieux qu’elle peut avec ce qu’elle est et ce qu’elle traverse au moment où les choses se vivent. Et que je la remercie pour ça.

Et puis un jour j’ai eu un fils, et je suis devenue mère à mon tour. Puis j’ai eu une fille, et je suis devenue mère une nouvelle fois, différemment. Et ce que je croyais comprendre intellectuellement, je l’ai ressenti du fond de mes tripes. Et je le ressens chaque jour qui passe. Et aujourd’hui enfin je comprends quand mère me dit que l’on est mère toute sa vie. Aujourd’hui je saisi vraiment, finalement, l’amertume qu’elle a pu ressentir pour ce coup de fil oublié dans l’insouciance de mes 20 ans. Aujourd’hui, vraiment, j’ai envie de lui dire « bonne fête maman ».

Hier, pour la première fois, mon fils a su me dire « bonne fête maman ». Et c’est avec un infini plaisir que j’ai reçu ce si joli cadeau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s