Propreté, c’est pas gagné !

proprete

Avec Petit Gris, on a décidé de profiter d’un week-end tranquilou à la maison pour relever le défi de la « propreté ». Comprenez : j’ai convaincu mon loulou que les slips, c’est quand même carrément mieux que les couches.

En fait, cette question de propreté, ça me turlupine depuis un moment déjà. Jusqu’à présent, avec MC, on était plutôt d’accord pour ne pas forcer les choses. On a essayé d’amener Petit Gris petit à petit à apprivoiser le pot et les toilettes, et à l’idée d’arrêter les couches. On a parlé avec lui, beaucoup, on lui a lu des livres, il a eu le droit à des séances de pot collectif chez sa nounou (les 2 copines étant déjà « propres »), on s’est mis d’accord avec Dame Tartine pour qu’elle lui propose d’aller sur le pot à des moment réguliers (avant le repas, avant la sieste, etc.).

Mais non, rien n’y fait. Pour le moment, Petit Gris n’anticipe pas. Il ne refuse pas le pot, mais quand il y va, chaque fois c’est la même chose : « rien du tout ! », qu’il me dit.

J’entends dire un peu partout que ça se débloque d’un seul coup. Que bien souvent, du jour au lendemain, les enfants deviennent « propres ».

Sauf que, Petit Gris est déjà grand. Il a passé 3 ans depuis quelques temps déjà et il me semble qu’il est plus que temps. Il en est capable, pour moi c’est évident. On dit que quand un enfant sait monter les escaliers, alors il est physiquement en capacité de contrôler son sphincter. C’est donc dans la tête que tout se joue maintenant.

Autour de moi, on me dit aussi que tant que je « l‘autorise » à faire dans une couche, après tout, pourquoi s’embêterait-il à aller aux toilettes ?

Alors ce week-end, après moult tergiversations, je me suis finalement décidée et ai proposé à Petit Gris d’arrêter les couches à la maison, ce qu’il a accepté. Bon, malgré mes longues explications, je ne suis pas sure qu’il ait bien compris ce dans quoi il s’embarquait, puisqu’à 11h ce matin, on en était déjà au 4ème pantalon.

Je ne suis pas sure que Dame Tartine me suivra là-dessus, donc ce sera sans doute différent chez elle et à la maison.

Je ne sais pas, si je fais bien, si je me trompe. Mais en attendant j’essaie, sans forcer mon loulou pour autant (s’il avait refuser le slip on aurait attendu encore). Jusqu’à présent, nous avons trouvé de manière assez évidente une réponse aux différentes « étapes » par lesquelles il est passé. On tâtonne, bien sur, on essaie, on ajuste,  ça prend parfois un peu de temps, mais on finit toujours par trouver la réponse qui lui convient.

Mais là, je dois avouer que c’est la première fois que je me sens aussi désarmée.

Publicités

Une réflexion sur “Propreté, c’est pas gagné !

  1. Pingback: Quand rentrée et propreté ne font pas bon ménage | au bout du banc...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s