Ce temps qui passe

image

Le temps de tout, le temps de rien. Ce temps qui passe, ce temps qui file. Ce temps dont j’aurais tant besoin et tout le temps ce besoin qui revient.

On fait des choix, on les assume ; on les regrette parfois. Puis non, finalement. Parce qu’on est bien quand même. Dans ce cocon. En dehors de tout. Peut-être trop parfois. Si bien qu’on se coupe un peu des autres.

C’est que ça nous chahute un peu les autres. Quand ils arrivent, avec leurs codes qui ne sont pas les nôtres. Qui nous heurtent, nous bousculent. Qui nous percutent parfois. Toute la difficulté de la rencontre. Laisser filer. Lâcher un peu.

On croit bien se connaitre. Suffisamment en tout cas. Et des souvenirs plein la tête, on essaie de recommencer. Mais non. Le temps est passé par là, et on n’appréhende plus les choses comme avant. On a grandi, on a vieilli, quoi qu’on en dise. Et eux aussi. Eux surtout, qui vieillissent l’air de rien. Ils prennent le temps de vieillir doucement. Et ne comprennent plus soudain ce besoin de vitesse. Parce que pour nous le temps manque, étonnamment, quand pourtant il nous en reste plus à nous qu’à eux. Peut-être alors qu’ils le savourent ce temps. Peut-être aussi qu’ils n’ont plus l’énergie suffisante, même s’ils ne le disent pas, même s’ils s’en cachent un peu. Pour eux plus que pour nous sans doute. Ils se préservent. Nous n’en sommes pas dupes. Et de loin nous les regardons vieillir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s