On n’est pas gentils, on est contents

image

« On n’est pas gentils, on est contents. La gentillesse, ça n’existe pas. »

Ce matin dans les transports. Réponse d’un jeune homme à un « Parlez-moi gentiment » qui failli virer en altercation. 
Et moi d’y repenser.
Je ne demande pas souvent aux enfants d’être gentils avec les gens. Je leur demande plutôt d’être polis. Je leur dis parfois d’être gentils entre eux, et avec les copains aussi. Mais au fond, ça veut dire quoi? De n’être pas méchant gratuitement. De ne pas tirer les cheveux de son frère. De ne pas piquer la poupée de sa soeur. De ne pas prendre le tractopelle pour renverser du sable sur la tête de son frère. De ne pas utiliser son râteau pour taper sur sa soeur. Ca laisse des traces.

Bon. Ca ne va pas nous mener loin tout çà. Et puis Catherine Dolto a déjà bien résumé tout çà dans son livre « Gentil méchant ».

Pourtant cette petite phrase continue a me trotter dans la tête. Ce n’est donc pas là, au niveau des enfants, que se situe ma réflexion. Alors je m’y remets, je m’interroge. Et pour moi, ça veut dire quoi? Ce qui est sûr, c’est que je suis souvent bien plus aimable, et donc gentille, par voie de conséquence, quand je suis contente. Je suis contente quand je suis sereine. Et je suis sereine quand je suis rassurée. Tout réside donc ici. Dans cette capacité à être rassurée.

Est-ce que cela fonctionne pareil chez mes enfants?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s