Youpi, l’école est finie!

image

Lui, je ne sais pas, mais moi, ça me met en joie. Réminiscence sans doute de ces bouts d’enfance, ces moments d’attente partagés avec les frangins et les copains, ce jour attendu avec tant d’impatience: la fin de l’année scolaire.

Et la perspective de ces 2 longs mois d’été, de l’odeur du soleil sur la place devant la maison, du plaisir de camper, d’un peu plus de liberté…

Petit Gris, quant à lui, ne dit pas trop. Il rapporte ces mots que l’on attend de lui, ceux entendus et maintes fois répétés par la maîtresse, par Dame Tartine, par les adultes autour de lui:
Alors ça y est, c’est les vacances! Tu dois être content!
– oui.

Les vacances ne réveillent pas encore pour lui de souvenirs. Sa temporalité est encore quasi uniquement dans le moment présent. Les vacances, ça veut juste dire que l’école est finie. Quelque chose, dans sa vie, s’arrête. Mais demain, s’il n’y a pas école, qu’est-ce qui se passe?

Alors on explique, on rassure, on raconte, on se souvient ensemble, on regarde des photos.

Et ce soir, une fois de plus, on fabrique un calendrier spécial vacances pour Petit Gris.

Au-revoir maîtresse. Et merci.

image

Voilà, on y est. Après une année à accompagner Petit Gris le long du chemin chaotique de l’école, la fin de l’année est là, et il va lui falloir dire au-revoir. A sa maîtresse. A son atsem. A sa nounou. Ca fait beaucoup d’au-revoir pour un petit bonhomme de 4 ans.

J’ai réfléchi longtemps au cadeau qu’il pourrait offrir à toutes ces femmes qui l’ont accompagné dans cette première année de scolarité. Qui ont été là pour lui. Qui ont su trouver les mots dont il avait besoin pour être rassuré. Qui ont trouvé les mots pour l’aider à avancer. Qui lui ont fait aimer l’école. Un petit quelque chose qui permette de dire merci, et qui aide Petit Gris à leur dire au-revoir.

J’ai cherché l’inspiration sur les forums et les blogs, forcément. D’autres se sont posés la question avant moi. J’ai visité quelques sites a la recherche du super article joli, original et pratique, mais rien ne m’a vraiment plus. J’ai farfouillé du côté des bonnes idées à faire soi-même, sans prendre de trop gros risques, parce que bon, le bricolage et moi, c’est pas toujours ça.

Finalement, j’ai opté pour quelque chose d’assez simple, du moins pour la maîtresse et son atsem. J’ai aidé Petit Gris à préparer une carte pour chacune d’entre elle. Au début, je voulais lui faire faire des anagrammes de leurs prénoms. C’était sans compter l’exceptionnel esprit créatif de mon petit bonhomme qui n’a visiblement pas compris le principe. J’ai laissé tomber. Du coup, une jolie peinture sur l’intérieur de la carte, et sur l’extérieur, un collage des lettres MERCI découpées dans un joli papier et disposées dans le sens qu’il veut.

image

Et puis avec ça, une fournée de mini-muffins. On a fait un test ce week-end avec Petit Gris. Mini-muffins à la compotée d’abricots, aux pépites de chocolat, à la pâte de spéculoos et à la pâte de noisettes. Approuvés par toute la famille. Ça claque!

Ne reste plus qu’à trouver 2 jolis bols pour les mettre dedans, et à se remettre aux fourneaux jeudi soir avec Petit Gris.  Il aura 2 jolis et gourmands cadeaux à offrir, auxquels il aura très largement contribué.

En attendant, comme il y a plein de mini-muffins en rab’, je m’en vais les déguster autour de la machine à café histoire de me faire des copains au bureau !