Choisir son porte-bébé #5 – Bon alors, je choisis quoi?

Au final, c’est difficile de choisir et on a juste envie de tout essayer ! D’ailleurs, c’est peut-être ça la meilleure des solutions. Se faire prêter par une copine une écharpe ou un porte-bébé pour les premiers essais. Ca permet de tester et de choisir ce qui nous convient le mieux avant d’investir dans l’achat d’un système de portage (c’est que ça coûte relativement cher ces petites choses-là !)

Si on n’a personne dans son entourage susceptible de nous en prêter, il y a pas mal d’associations et de boutiques qui proposent de louer écharpes et porte-bébé (savez-vous porter les choux, etc.).

Et puis sinon, ce que je conseille :

* Une écharpe de portage pour les premières semaines, c’est vraiment là-dedans que le bébé est le mieux. Et pour celles qui sont à l’aise avec les nœuds, continuez avec l’écharpe !
* Pour celles qui comme moi n’aiment pas trop les nœuds, optez pour un porte-bébé ergonomique préformé qui réparti bien le poids de bébé, et qui soit bien rembourré au niveau des épaules du porteur.

Pour l’écharpe, vraiment, n’hésitez pas à faire un cours de portage, ça vaut la peine. Les maternités commencent à développer des ateliers de portage pour les jeunes mamans et certaines PMI en proposent également, ainsi que certaines sages-femmes libérales. Sinon, tournez-vous vers le milieu associatif ! Il y a  de plus en plus d’associations locales qui proposent des ateliers de portage, des espaces d’échanges entres parents (vous pouvez notamment aller sur le site de l’arbre à bébés, …)

Et pour finir, pour le plaisir des yeux, un lien vers un album flickr qui regroupe plusieurs centaines de photos de portage à travers le monde. Toutes les photos des billets publiés depuis lundi sont issues de cet album. Vraiment, allez y faire un tour, il y a des photos magnifiques !

 

 

 

 

 

 

 

Photo 1: Lars Plougman – « Debra with Crispin in a sling »
Photo 2: fveronesi – « Grandmother and baby – Bay-yo village – Luzon »
Photo 3: fveronesi – « Mother carrying baby at Pele-la – Bhutan 2012 »
Photo 4: Lon&Queta – « Hmong woman with baby in basket; near SaPa, Vietnam »

 

 

 

 

Publicités

Choisir son porte bébé #2 – Echarpe et autres noeuds

Forcément, au début, j’ai pensé à l’écharpe. Par contre, je ne voulais pas de ces écharpes multicolores très en vogue chez les bobos parisiens, mais quelque chose de plutôt discret, que MC accepterait aussi d’essayer. J’ai opté pour une écharpe de la marque allemande Hoppediz, tissée dans du sergé croisé. C’est ce qui offre le meilleur maintien pour le dos du bébé. La mienne est noire (mais existe en plein d’autres coloris) et je l’avais choisie très grande pour pouvoir faire les nœuds nourrissons.

Au bout du compte, je l’ai très peu utilisée pour Petit Gris. Même si le guide vendu avec l’écharpe est plutôt bien fait, je n’étais pas très à l’aise pour  faire les nœuds, et puis nouer et dénouer l’écharpe en permanence, avec les bouts qui trainent par terre et moi qui me prends les pieds dedans, ça m’a vite fatiguée. Mais à la naissance d’Orangette, ma super sage-femme m’a proposé un cours de portage en écharpe. Du coup, je me suis sentie plus à l’aise et je l’ai beaucoup utilisée dans les premières semaines (toujours en portage kangourou par contre, je n’ai pas essayé d’autres nœuds), à la maison, ou pour faire de longues ballades.

Pour Orangette, une amie m’a également prêtée son écharpe « Je porte mon bébé », qu’elle avait beaucoup utilisée. Personnellement, je n’ai pas été très convaincue par cette écharpe en tissu élastique. Si elle a un vrai côté pratique (on peut garder l’écharpe sur soi une fois nouée, et y installer/désinstaller bébé – et il y a un site très bien fait avec des tutos en vidéo pour apprendre les nœuds), j’ai  eu mal au dos chaque fois que je l’ai utilisée, et au final Orangette y semblait moins bien soutenue que dans celle de chez Hoppediz.

Photo: « baby in a purple sling, Fes, Morocco » de Eastswords